Le nez dans l’herbe

le nez dans l'erbe

On n’est pas bien là ? À voir le jour sous la perspective de la fourmi ?
Autour un verre, entre amis, à parler de tout et de rien,
à laisser le temps filer entre ses doigts en se moquant de la nuit qui gronde,
à raconter ses passions, à vivre celles des autres, au travers des rires et des chansons.

Le tournage c’est la courbe, la courbe c’est le mouvement,
le mouvement, c’est la danse de l’air et de l’eau qui coule,
des tiges qui ploient, des corps souples, de la matière maitrisée.

Alors rions, tournons, dansons,
et nos pièces de cette énergie seront emplies…



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :