Qui sommes-nous ?

Un modeste artisan tourneur sur bois qui utilise les services d’un hébergeur et d’un gestionnaire de contenus pour publier des nouvelles sur son activité.
Notre adresse : https://www.autourunverre.com.

Là, il faut noter le ‘s’ de https qui prouve quand même que l’on est dans un contexte sécurisé, crypté, encodé et tout le bazar.

Quelles données collectons-nous, et pourquoi ?

Bah, je crois qu’on capte ton adresse pour répondre aux commentaires, et ton adresse IP pour vérifier que ce n’est pas du bidon. Mais franchement, je ne maitrise rien, c’est WP et ses plugins qui font tout ça dans mon dos !

Commentaires

Quand tu laisses un commentaire, « on » récupère les données du formulaire (sans blague), ton adresse IP et la marque de ton slip explorateur. pour éviter les spams.

Media

Si tu téléverses des images sur mon site (on se demande bien comment et pourquoi) évite d’y laisser trainer les données EXIF, sinon un malotru pourrait te les chiper. D’ailleurs, faut que j’aille vérifier : je crois bien que j’en ai laissé plein sur les images que j’ai posé pour agrémenter ce site.

Formulaire de contact

Bon, si tu as rempli le formulaire de contact, c’est pour être contacté, non ? Alors faudrait pas t’étonner que les données que tu as saisi se retrouvent chez moi. Comme ça, je te recontacte, hein !
Après, suivant affinité, je garde longtemps, pas très longtemps, ou je jette tout de suite : la variable temporelle étant positionnée entre un an et la prochaine évolution de ce site qui fera que je perdrai toutes les données de toute façon.

Cookies

Si tu laisses trainer des petits gâteaux, comme je suis gourmand, je les mange et ils disparaissent.
Si tu choisis de laisser un cookie, et si je ne le mange pas d’ici là, il sera périmé au bout d’un an, basta !

Si tu as un compte sur ce site (euh, ça ne devrait pas) alors à la connexion, il y a un cookie de session dont il n’est même pas la peine de parler puisqu’il disparait en fin de session… Après, il y en a qui durent un poil plus longtemps (2 jours), mais rien d’alarmant, sauf bien sur dans le cas où tu as choisi l’option « se souvenir de moi », et là, on s’en souviendra un moment !

Mais tôt ou tard, avec ou sans tes petits gâteaux, tu finiras dans les limbes de l’oubli du fin fond du binaire (pas très profond, ça va de soi puisqu’à 1 on touche le plafond et qu’à 0 on touche le fond).

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Normalement, je ne fais jamais ça, c’est sale. Mais disons que si ça arrivait, c’est comme si tu avais visité le site embarqué : je ne contrôle plus rien et dégage toute responsabilité, à toi de te débrouiller avec le passager clandestin.

Statistiques et mesures d’audience

Alors là, on y va à cœur joie : c’est que je veux tout savoir sur qui consulte quoi, combien de fois, combien de temps, avec qui, sur quoi, comment. Juste, je ne prends pas les vidéos de l’environnement car plus de 15% des visiteurs utilisent une tablette aux toilettes, et c’est pas beau à voir…

Pour le reste, Jetpack de WordPress, Google Analytics : ils se gavent (et moi j’analyse) !

Avec qui nous partageons les données

Personne ! Enfin, pas en ligne, parce que je parle quand même de tes habitudes de connexion et du nombre de fautes d’orthographe dans les commentaires avec tous mes potes. Et là, ça balance grave… Mais ce n’est pas le propos de cette très importante page de précautions.

Durées de stockage de tes données

Si tu as laissé des données et que tu ne nous a pas indiqué la durée de rétention voulue : c’est à la vie / à la mort… C’est à dire (cf. formulaire de contact) jusqu’à ce que le site disparaisse, ou que je me le fasse hacker.

Tu peux aussi demander à ce que l’on efface les données te concernant. J’essaierai de faire le maximum, mais comme je ne sais pas où ces foutus octets sont cachés et qu’ils ne sont jamais vraiment effacés quand je demande à effacer, si un génie analyse le disque dur calciné de l’hébergeur de service dans 20 ans, il pourrait (je dis bien pourrait) retrouver un bout de ton nom ou de ton adresse quelque part.

Ah oui ! Si j’ai fait une facture à ton nom, petit malin, tu peux toujours me demander de l’effacer, c’est pas question !

Et comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, l’autre jour j’ai fait une demande de suppression de mes données personnelles sur un genre de site marchand. Ils m’ont répondu que c’était effectif, voilà, très bien. Et voilà-t-il pas que le lendemain je reçoit un questionnaire de satisfaction pour vérifier que j’étais content de leur service… Et d’où ils me connaissent encore ces %*/§&&##\  ??

Où qu’on envoie vos données ?

Lune, Mars et par delà la Galaxie, mais en vrac.
La loi européenne de protection des données nécessite que les données de résidents européens transférées en dehors de l’Union Européenne soient protégées dans les mêmes conditions que si elles étaient en Europe. Avec ça, on est servis.  Ami francophone Suisse, Canadien ou autre, passe ton chemin !

Informations de contact

Pour tout contact concernant ta vie privée, il est impératif de passer par un contact physique. Je m’en occupe personnellement. Viens chez moi et on règle ça…

Information Supplémentaire

Parce que ça ne suffit pas encore ?

Comment nous protégeons tes données ?

M’enfin ça n’a pas été assez clair ?
TES DONNÉES JE N’EN VEUX PAS ! Tu te les gardes et tu viens pas m’embêter avec.
Si tu en a laissé trainer par ici, tant pis pour toi, il fallait mieux ranger tes affaires.

Et en cas de fuites de données ?

On fait comme tout le monde :
1- on met la tête dans le sable et on prétend que ça n’est jamais arrivé,
2- on appelle le plombier de données (c’est une fuite, non ?),
3- on fait nos excuses publiques en prétendant que tout est sous contrôle et que ça n’arrivera plus.

Merci

D’avoir lu l’intégralité de cette politique de confidentialité qui répond ainsi aux exigences européenne, mondiale et humaniste et qui remet la responsabilité au plus bas niveau de la chaîne, c’est à dire le couillon qui a le droit d’appuyer sur « j’accepte » ou rien…

Tiens, le bouton doit être juste là , c’est à toi de jouer !  —>



%d blogueurs aiment cette page :